• ANaNGa-RaNGa 1 / KaMaSüTRa 0...


    ...Lorsque je dis que mon fripon parvient toujours à me surprendre, je ne mens pas! Mon fringant matou est rentré en pleine forme. Je dois dire que les séances au centre d’entraînements -deux heures à crapahuter comme GI joe- lui donnent une pêche du tonnerre. Il a son sourire genre ‘‘toi ma cocotte quand tu ne t’y attendras pas’’ aux lèvres et ses bisous sont trop entreprenants pour être honnêtes. Malheureusement pour lui, ce soir ce sera relâche, rideau, nada. Mon dos me fait souffrir à un tel point que même l’étoile de mer ne sera pas envisageable! De toute façon vu l’épaisseur de son porte documents, cela m’étonnerait que ce ne soit pas encore une soirée dossiers-boulot-to treat these as a matter of urgency. J’ai l’habitude. Cela ne me dérangera pas outre mesure vu que je ne suis pas au top. Bébé et moi nous apprêtons à gravir les marches pour rejoindre le confort de notre chambre lorsque Philipp se pointe pile poil dans notre trajectoire.
    - Good evening Dad! Did you have a good day? Très poli le fiston.
    - You're home early Ashlimd? Oh yes, i had a really great daylight!
    - I’m going up Dad, i want to show Mylhenn something! Oui là c’est ce qui s’appelle couper court…
    Chacun sa route chacun son chemin, Bébé et moi, nous retrouvons enfin en tête-à-tête, à l'abri des oreilles et des yeux indiscrets. Monsieur n’est à l’aise qu’une fois que ses chaussettes ont rejoint sa cravate et sa veste sur la banquette au pied du lit. Il s’est déjà rendu compte à ma pâleur que j’étais en pleine crise. J’ai droit à un câlin magique du genre la tendresse délicate de ses bras et un bisou sur chaque paupière.
    - J'ai un livre qui va te distraire de tes douleurs ma Chouquette! En fait il est pour la collection de papa, mais je veux te le montrer avant de le lui offrir! Il me tend une prezzie box en me faisant un clin d’œil. Un rien grincheuse, je me dis que la bibliothèque de Papily n’est pas celle que je fréquente assidûment lorsque je m’ennuie, mais bon pour faire plaisir à Ma Canaille, pourquoi pas?
    - Á ta place, j'y jetterais un œil ma loupette! Son regard amusé, empreint de mystère, et son insistance me pousse à ouvrir son présent.
    Devant mon peu d’intérêt Bébé m’encourage et comme cela n’est pas dans ses habitudes d’insister lorsque je me fais tirer l’oreille je me dis que cela doit valoir un coup d’œil …ou deux.
    Waouh! De l'inédit. Une merveille!
    L’ouvrage se présente sous forme d’un recueil dont la couverture cuir, noire d’encre tranché or -sur les bords de pages également- met en relief le titre estampé bleu nuit inscrit en gros. Ananga-Ranga!
    Je comprends immédiatement de quoi il s'agit en feuilletant les premières pages de l’ouvrage. Je ne peux m'empêcher de sourire à mon chéri. "Traité hindou de l'amour conjugal" écrit par Kalyana Malla.
    Philipp possède tout une vitrine sous clé de manuels de savoir-vivre amoureux parmi lesquels il y a Le jardin Parfumé, Le Kama-sutra arabe -si, cela s’écrit comme ça- Le dictionnaire amoureux de l’islam et le fameux Kâmasûtra en édition limitée -toute personne ayant vécue en Inde se doit d’en posséder un- et ce que j’ai sous les yeux est magnifique, unique, il va être fou de joie.

    Dubitative malgré la beauté de l’ouvrage j’ai commencé à le feuilleter en pensant que c'était un Kamasütra bis. L’Ananga-Ranga lui est vraiment supérieur, les illustrations sont très explicites, les descriptions très détaillées et précises, mais le manuscrit n'a rien de vulgaire ni d'obscène.
    Dans le prologue l’on explique qu’il s’agit d’un grand classique de la littérature hindoue qui unit érotisme et conjugalité. Le royaume du plaisir légitime dévoilé.
    Oui je précise qu’il s’agit d'un "manuel’’ -un traité poétique plus exactement- à l’usage des couples pour prolonger la durée du plaisir amoureux dans la vie conjugale. Cela dit, ce recueil, bien antérieur au Kâmasûtra était à son écriture en partie destiné aux jeunes hommes car en Inde les femmes subissent continuellement des sévices et ne sont pas du tout respectées depuis la nuit des temps. À ce qu’en disent mes beaux-parents, c’est loin de s’améliorer…
    Cela me fait penser que, j’ai l’esprit taquin, Mum’ ne doit pas s’ennuyer avec son mari lors de leurs longues soirées d’hiver …quand ils ne reçoivent pas.
    Je ne sais pas si cela va être efficace, mais Mon caramel a trouvé un moyen très agréable de me changer les idées. La douleur insidieuse qui envahi peu à peu mes vertèbres et mes talons devient vraiment insupportable, comme s’ils étaient grignotés par un rat cannibale. Les antis inflammatoires que m’a donné Steven n’ont aucun effet sur ce supplice.
    Belle soirée en perspective, concentre-toi Mylhenn, Ananga-Ranga…

    « WeeK-eND So TeNDeR...YoNi & LiNGaM... »

    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :