• BaL De PRoMo...

                                                                                   


       …Les discours des maîtres d'étude durent depuis une éternité.

    Le buffet alléchant qui se profile atténue la longueur de la conférence. Quand viennent les derniers éloges, les étudiants commencent à se dissiper. Au terme des exhortations à faire de leur avenir un parcours exemplaire sont annoncées les notes prestigieuses de la promotion.
    Soudain la musique les enveloppe et tous se laissent porter par la mélodie envoûtante d’un air de jazz. La fête est officiellement lancée. Ils progressent lentement, l’assemblée est dense. Depuis que leur regard se sont croisés, ils sont irrésistiblement attirés l'un vers l'autre. Pourquoi ne l’ai-je pas remarqué avant se dit-il? Ils se sont enfin rejoints, il lui offre une boisson qu’elle décline d’un mouvement de tête. Un magnifique sourire éclaire son visage lorsqu’il lui propose un tour de piste sur le dancefloor déjà bondé. La musique se prête au ballet alangui de leurs corps qui s’agrippent malgré eux. Elle est éblouie, le jeune homme le plus en vue l’a choisi comme cavalière malgré toutes les beautés qui lui tournent autour. Elle se sait sensuelle et de belle allure, mais cela suffira-t-il à le convaincre de poursuivre ce jeu de la séduction? Apparemment, puisqu’il l’invite à l’accompagner discrètement derrière l’estrade décorée aux couleurs de l'université. Une semi-obscurité ambiante les protège des regards curieux. Il caresse sa joue, l’attire à lui, un premier baiser puis un autre. Ceux-ci se font de plus en plus langoureux. Le délicieux ballet de leurs langues emmêlées éveille lentement en eux le désir d’aller plus loin.
    Les explosions marquant l’ouverture des bouteilles de vin de Champagne les ramènent à la réalité. Ils vont se joindre à l’assemblée, certains qu’ils poursuivront plus tard le dialogue que leur corps a entamé. À chaque toast proposé, elle porte le verre à ses lèvres. Avisée, elle ne fait que les humecter du breuvage frais et pétillant. De son côté, il adopte le même comportement. En tant que leader de promotion, il évolue de groupe en groupe afin de s’assurer que tous passent une bonne soirée. Il la rejoint enfin. Sous les regards envieux de celles qu’elle croyait encore ses amies quelques heures plus tôt, ils oublient tout ce qui n’est pas eux. Il n’accorde de danses à personne d’autre qu’elle.
    L’aube va bientôt se lever.
    Galant, il l’aide à passer son trench blanc immaculé, puis tous deux se dirigent vers la sortie. Il a été un excellent dirigeant de promotion aussi son départ est salué par les applaudissements nourris de ses congénères qui l’ont suivi dans le hall. Il se sent obligé de les remercier d’une allocution succincte. Le voiturier avance le coupé sport qu’il s’est offert avec l’avance faite par le consortium qui a retenu sa candidature dès sa deuxième année d’étude. Toujours galant, il ouvre la portière passager et invite la jeune femme à prendre place. Sous le charme, comblée par sa bonne fortune, celle-ci ne se fait pas prier. Les lampadaires se font de plus en plus rares à mesure qu’ils s’éloignent de la ville. Exténuée, ses yeux se ferment tous seuls. Elle s’abandonne au sommeil, bercée par les légères secousses du véhicule. Soudain tout n’est que silence et immobilité. Intriguée elle ouvre les yeux et regarde autour d’elle. La voiture stationne dans un petit chemin de terre, pas très éloigné de la nationale. Son compagnon l’observe, un doux sourire aux lèvres. Puis, sans un mot il ouvre la portière et sort du véhicule. Tout au long de la soirée, elle l'a provoqué et incité à se rendre plus entreprenant. Bien réveillée à présent, elle comprend qu'il veut s’essayer au petit tango intime qu’elle lui a suggéré. Elle s’éjecte du véhicule avec grâce pour le rejoindre, elle veut relever le défi. Jamais encore elle n’a expérimenté le plein air sur le capot d’une voiture. Elle scelle son consentement d’un baiser provoquant. Il la saisi par la taille et son regard se fait intense.
    - Chérie, en te regardant dormir, mon pantalon est soudain devenu trop étroit! Ces mots susurrer à son oreille la font frissonner.
    - Peux-tu y remédier? Insiste-t-il. La douce chaleur qui a envahi son corps répond à sa place.
    - Amour, serais-tu heureux si je relevais ma robe? Il apprécie qu’elle se fasse entreprenante.
    - Chérie, je t’en saurais gré et tu seras bien récompensé crois-moi!
    - Si cela peu t’être agréable j'enlève mon string aussi! Joignant le geste à la parole, sans empressement, elle ôte le petit bout de tissu qu'elle glisse dans la poche du veston en soie gris perle qu’il porte.
    - Chérie, tu es la plus audacieuse des femmes qu’il m’ait été donner de connaître! Il l’embrasse avec fougue, puis d’une tendre étreinte, il lui propose d’adopter la plus célèbre des positions animales du Kâmasûtra. Jambes écartées, robe relevée, penchée à la canaille sur le capot de la voiture, fébrile, elle souhaite à présent qu’il la pénètre rudement. Le pantalon juste entrouvert, il s'enfonce lentement entre ses replis humides, elle gémit de bonheur, il grogne de satisfaction.
    Les paumes posées sur les fesses de sa compagne, il s'active en elle en de doux effleurements suivis d'ardentes pressions. La caresse soyeuse de son épiderme sur ses chairs la fait haleter. Attentif à son plaisir, il canalise non sans difficulté le désir ardent qui le prend de la posséder sauvagement. Il se risque tout de même à lui murmurer des mots coquins et des encouragements à l'oreille. Impatiente, elle attrape les poignets de son compagnon et s’y cramponne avec force. Il en oublie jusqu’à son nom lorsqu’elle se met à ondoyer du bassin, agitant son petit derrière avec un certain savoir-faire. Il contrôle sa brutalité à la perfection. Les violents coups de reins qu’il lui assène avec fougue les font tous deux crier de plaisir. Il accroche ses mains à sa taille et accélère ses poussées, la contraignant à s’incliner en une position encore plus dévastatrice pour leurs sens. Il enchaîne ainsi va-et-vient et retraits jusqu’à ce que leurs ambroisies mêlées les transportent au septième ciel. Toujours unis l’un à l’autre ils émergent lentement de la torpeur qui les a englouties.
    - Nous sommes bons pour un pressing ma Chérie! Dit-il d’un ton badin.
    - Sérieux, c’est à cela que tu penses amour? Demande-t-elle incrédule. Fleur bleue, elle s’était imaginée qu’il allait la complimenter.
    - Si je te révèle à quoi je pense, tu vas prendre la fuite en courant! Il rajuste son pantalon et va tranquillement se rasseoir sur le siège conducteur. Elle remet sa robe en place avec lenteur, espérant qu’il ne se rendra pas compte de sa déception. Elle s’installe sur le siège passager. La portière claque, le moteur ronronne déjà.
    - Chérie je te félicite pour ta prestation! Il la gratifie d’un clin d’œil salace auquel elle répond par un sourire mutin. Il a compris ce qu’elle attendait de lui.
    - Amour, la tienne m’a convaincu de nous essayer à un petit slow sous la douche au retour!
    Il glisse la main dans la poche de la veste de costume et en retire le string de sa compagne. Il le dépose sur ses cuisses.
    - Je crois que ceci t’appartient? Il démarre lentement le véhicule. Elle hésite, puis elle accroche le petit bout de tissu en dentelles sur le bord du rétroviseur. Ce faisant, elle se met à le fixer d’un regard aguichant. C’est une invitation, il n’y a aucun doute. Son pied écrase le frein faisant ainsi caler le moteur. Il coupe aussitôt le contact.
    Serrés l’un contre l’autre sur le siège arrière, épuisés, les deux amants se sont endormis au terme de leurs joutes amoureuses. L’astre lumineux, haut dans le ciel, les éveille au monde qui les entoure. Un baiser fervent fini de les unir à jamais dans le monde parallèle qu’ils viennent de découvrir.

    Confiants en l’avenir, ils prennent la route qui les conduira à l’amour et au succès…  

    « SHaDoW aND LiGHT...PaST & FuTuRe... »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :