• BeTTeR THaN FLoWeRS...

    …Il y avait longtemps que mon voyou n’était pas rentré d’aussi bonne heure un vendredi. Entre le debriefing de fin de semaine avec les collègues et le passage au centre de tir, Bébé n’est jamais là avant dix-huit heures trente d’habitude. 

    Aujourd’hui il est quinze heures trente. Bizarre???
    Il se gare devant le porche alors qu’il sait que cela rend Mumy furieuse. Cette fois-ci encore il a des tonnes de dossiers sous le bras. Week-end studieux donc! Bien la peine de rentrer aussi tôt! ? Cela promet si nous sommes obligés de rester une partie du week-end chez Mumy.
    Bébé est monté directement pour se changer. Lorsque ‘’monsieur’’ Ashlimd est à la maison, Steven nous propose un Tea time en milieu d’après-midi. Celui-ci ne déroge pas à la tradition. Vers seize heures trente, l’on nous sert un Earl Grey corsé que nous parfumons de bisous câlinous poutous discrets. Très sucrée comme ambiance! Rien de salace cependant, puisque nous sommes en famille. Madam’ a commencé les hostilités dès l’apparition de bébé dans la salle à manger familiale. Le fiston est descendu en jean baskets et chemise. Quand Madam’ reçoit, c’est tenue quatre étoiles exigée. Habituellement les lieux sont une vraie gare, il y a toujours du monde du vendredi au dimanche soir, c’est calme cette semaine…
    J'ai acheté une belle chemise à Bébé, mais trop mode pour Mumy. Manque de bol pour elle Bébé l'adore. Elle a été obligée de battre en retraite. Shit! Il a trente-sept ans, elle ne va pas lui lâcher la crinière bon sang? Je dis cela mais, j'aurais aimé avoir une telle mère. Envahissante, exigeante, stricte mais en même temps, aimante et généreuse. Vraiment généreuse car qui accepterait la petite amie de son fils à demeure. Bref, elle saoule maman, la chemise Hechter que j’ai offert à son fils -na- un jean Lagerfeld, des baskets de marque, il y a pire comme tenue non?
    Je me suis installée sur la banquette du bow-window pour lire tandis que bébé papote avec son père. Tiens le fidèle des anneaux arrive. Son bolide doit faire pâlir le père Grey. Surnommé la tornade Blanche de la famille, Hylam ne tient jamais en place plus d’une demi-heure, je sens que le week-end va être festif s'il reste les deux jours! Avec Hailie et les enfants en plus. Contrairement à Sodishan, Hylam m'a tout de suite "adopté". Il est d’ailleurs venu me rendre visite à l'hôpital à Lyon et à l'appartement plusieurs fois. Mumy déteste sa tendance à se lier facilement et elle enrage lorsqu'il essaie de raconter des blagues françaises. Bébé apprécie moyennement les farces de son frère, dont il est souvent l’objet je dois dire. Je me demande parfois si Bébé a été gamin un jour? Mumy m’a montré des photographies de lui à cinq ans, il avait déjà l’air ‘’raisonnable’’. Pourtant Ma Canaille sait se montrer charmant et boute en train quand il se lâche.
    Ces messieurs sont allés faire un petit tour au pub du village pour s'aérer les méninges et entretenir des relations de bon voisinage, puis retour à la maison, il fait déjà grand nuit. En attendant mon homme je visite l'office histoire de grappiller quelque chose, mais je me fais éconduire en beauté. Cela ne m'était jamais arrivée! Sourires et politesse pour me pousser hors de la cuisine. Je ne vois pas pourquoi ils font tant de manières -l’on m’a interdit de goûter aux petits légumes- pour une tatin de tomates cerise et de l'agneau en croûte? Madam’ reçoit ce soir? Du coup je vais bouder dans mon coin. À peine dix minutes se sont écoulées lorsque Peter vient me prévenir que monsieur m’attend au rez-de-chaussée.
    - Ah, tu es là! Viens avec moi ma puce, j’ai quelque chose à te montrer! Ma puce? C’est la première fois qu’il me nomme ainsi. Un sourire grand comme celui du chat du Cheshire sur les lèvres, Bébé saisi mon poignet et me conduit en direction de la salle à manger. Je suis clouée sur place tant la surprise est grande. Je regarde Ash, puis Sam, Ash à nouveau. La stupéfaction passée, je me mets à pleurer comme une madeleine puis je me jette sur les genoux de mon ami. Mon Sam est handicapé à vie à la suite d'un accident et je ne l’avais pas revu depuis si longtemps que ce soir c’est un choc de le retrouver dans la maison familiale de Ma Canaille. Certains offrent des fleurs à leur chérie, d'autres des bijoux, moi, Bébé m'accorde de merveilleux instants de bonheur tels que celui-ci. Je suis assommée de joie. J’ai remercié Philipp et Mumy pour leur hospitalité car cela m’a infiniment touché qu’ils reçoivent ainsi Sam dans leur foyer. L'énigme du repas provençal est résolue. Le dessert, un mille-feuille de fruits rôtis au miel, est une merveille. J’a fait plus que grignoter ce soir.
    Mumy aurait dit à Ash que ma joie fait plaisir à voir. Elle ne se trompe pas, je suis aux anges! J’ai regagné la chambre de Bébé il était près de trois heures du matin. Celui-ci m’attendait, cerné par toute une compagnie de dossiers ouverts sur le couvre-lit. Ils les a aussitôt refermé lorsque je me suis approché, et ils ont disparu sous le lit. C’est le regard empreint de tendresse qu’il a couvert mon visage de baisers. Il m’a accueilli tendrement dans ses bras et mes remerciements nous ont servi de berceuse. Je me suis endormie toute habillée.

    Mon monde s’essaie enfin à l’enchantement et cela m’apaise…

    « NauGHTy eVeNiNG...I'LL PaSS... »

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :