• CoNCeRN & WoRRy...

    …Cela se saurait si l’on évoluait constamment sur un petit nuage rose dans la vie. Non?

    Ce serait trop beau et tellement ennuyeux!
    Je reste confinée dans ma chambre car j’ai du mal à me déplacer avec mes béquilles et je refuse de m’asseoir dans le fichu fauteuil que m’a procuré le dévoué Philipp. Il y a deux jours de là, j’allais parfaitement bien et à présent je suis aussi rouillée que le bûcheron en fer blanc du pays d’Oz un jour de pluie. Lorsque Bébé est présent quand je suis en crise, il m'aide pour descendre et monter à l'étage, autrement, ce sont les domestiques de la maison qui m'assistent pour mes déplacements. Cette fois-ci, ne voulant déranger personne en l'absence de Mon Fripon, je suis restée dans la chambre et cet isolement a grandement déplu à Madam’ qui a fait savoir à Bébé ce qu’elle pensait de mon comportement. Pauvrette, elle a mal choisi son moment pour asticoter son poussin!
    Tout n'est pas satisfaisant dans les tribunaux du pays des Aspidies ces jours-ci, Bébé collabore sur un dossier perturbant, aussi est-il de mauvaise humeur. Il rouspète à tout bout de champ et il soupire à fendre l’âme comme à chaque fois qu’un dilemme se présente à lui. Il s’évertue à rester équitable envers chaque parti opposant, et cela implique parfois beaucoup de concentration. Ce n’était vraiment pas le moment de, façon de parler, venir le chatouiller.
    La mère de Ma Canaille a raté son entrée en matière en reprochant à son fils de trop me materner. Il me donnerait de mauvaises manières en me passant tous mes caprices. Le personnel de service n’est pas à mon entière disposition, et il devrait plutôt m’apprendre à gérer rapidement mon handicap en devenir. Comme si je ne savais pas qu’elle déteste que je prenne mes repas dans ma chambre. Tout comme je suis parfaitement au courant que les domestiques ont d’autres chats à fouetter. Madame n’aurait pas dû insister car elle a vraiment mis Ash en colère et en plus de quelques grossièretés, celui-ci lui a balancé ce qu’il avait sur le cœur sans réfléchir.
    - Mylhenn n’est pas prête à accepter son handicap, ne pourrais-tu pas lui fiche un peu la paix?
    - Elle ne veut pas descendre prendre ses repas en votre compagnie, où est le problème bon sang?
    - Il est hors de question que je la contraigne à utiliser un fauteuil roulant tant que cela n’est pas nécessaire!
    - Je désire qu’elle reste autonome car c’est bon pour son moral!
    - Je n’ai pas assez de temps à lui consacrer et je pensais qu’en te la confiant je pourrais être tranquille sur sa situation!
    - Elle a besoin d’un environnement apaisé et pas de conflits permanents pour de ridicules questions de domesticité!
    - Moi aussi je suis inquiet, j’appréhende tellement le jour où ma Chouq… Mylhenn sera définitivement clouée à sa chaise que j’évite de me projeter avec elle dans le futur!
    - Je me demande si je serais assez fort pour supporter de la voir diminuée!
    Ash avait oublié ma présence lorsque la conversation s’est emballée et voilà, c’était dit, il avait prononcé la phrase de trop. Cela m'a fait très mal. Il a vu mon regard et en croisant le sien j’ai compris qu’il était vraiment angoissé quant à mon devenir.
    Pendant une minute ou deux j’ai ressenti de la trahison et de l’abandon dans ses propos. S’il avait voulu dire que dès que je serais infirme sa vie allait être compliquée, il ne l’aurait pas mieux exprimé!
    Je comprends parfaitement une conversation dans un langage usité simple, mais il est vrai que je m’exprime très mal dans la langue de Shakespeare. Aussi n’ai-je pas tenté de m’expliquer avec Mumy, je me suis seulement contenté de passer mes nerfs sur Ash. J’ai soudain oublié que j’avais la colonne vertébrale en compote et j’ai couru préparer ma valise dans ma chambre. Sans oublier de fermer la porte à clef évidemment. Ma Canaille sait parlementer je lui ai ouvert…
    À présent Madame mère est offusquée d’avoir été rembarrée aussi violemment par son fiston et par ma faute encore. Je n’ai pourtant rien demandé moi. Habituellement je me garde bien de me mêler de leurs querelles, pourtant là le poussin à sa maman avait dépassé les bornes et cela m’avait plus qu’irrité. J’imagine que certains ont dû en avoir assez de faire des aller-retours à l'étage et se sont plains à Madam’. Peter, je me permets toutefois de vous faire remarquer qu’il y a un monte-charge de service, alors what's the matter?
    Donc, depuis son altercation avec sa mère, Bébé et moi sommes comme qui dirait en froid. Il est resté à Londres pour finaliser une enquête en cours et il a ‘‘oublié’’ de me laisser un souhait de bonne nuit en soirée. Je ne le prends pas mal, si j’en ai un pincement au cœur.
    Nous ne sommes pas fâchés, mais nous méditons tous deux sur les mots malheureux qui lui ont échappés. J’ai été blessé d’apprendre que j’allais compliquer son existence au lieu de la rendre plus plaisante. Les priorités d’Ash sont ailleurs, son esprit doit rester vigilant uniquement pour sa mission, que je me le dise!
    Avec toute cette agitation, il en a oublié mes fleurs, l’instant précieux du début de week-end où il "redescend" à mes côtés. Jusqu'à aujourd'hui, jamais les désagréments rencontrés dans profession n’avaient franchi la porte de notre chambre. Encore moins les extravagances de sa mère.
    J’ai comme dans l’idée que je fais désordre dans le cadre idyllique du château familial et que je deviens une contrainte. Il est temps pour moi de prendre mon envol.
    Les mois soleil débutent, alors je vais retourner au pays des oliviers et des champs de lavande. Le problème, ce n'est pas moi, mais le comportement de ceux qui prétendent m’aimer. Le moment venu, j'aurais une infirmière à demeure et basta. Jamais je n'imposerais à quiconque de pousser mon fauteuil roulant si c’est ce qu’ils redoutent. J'ai toujours su me débrouiller seule, et cela, aussi, je saurais l'affronter en totale solitude…

    « ReTouR...MoNDay MoRNiNG... »

    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :