• CoNFiDeNCeS SouS L'oLiVieR...

     

    ... Ma Pat a fait la paix avec elle même je crois! Ses soucis sont encore là mais elle fait la part des choses à présent. La vie n'a pas été facile ni tendre avec elle. Elle a eu beaucoup de peine, tu étais mon amie la plus chère. Elle a pleuré avec moi... 
    Oui ma Douce, je suis devenue plus raisonnable grâce à elle!
    T'inquiètes, mes caprices sont moins nombreux. Si tu savais comme j'entortille ce pauvre Gandhi, mais parfois j'ai l'impression qu'au final c'est lui qui gagne et de plus en plus souvent maintenant! Soit je vieillis, soit il m'a cerné sans que je m'en rende compte. Je sais tu m'as prévenu dès le jour ou je t'ai parlé de lui. C'est un finaud! Quand on est capable de résister aux verres qui traversent la pièce ou aux hurlements de bête blessée toute une nuit, l'on doit avoir un sacré tempérament.  Tu imagines bien que je vais tenter de faire un bout de chemin en sa compagnie. Je le garde celui-là! Je ressens encore beaucoup de terreur, mais il m'enveloppe à la façon d'un poisson dans sa papillote et tous mes malheurs s'estompent. Je suis une peste, j'agis comme la pire des gamines, je me comporte en tyran, il m'arrive de l'insulter, de le trouver surnaturel et pour toute réponse à mes provocations il ne sait que m'enlacer et me réconforter. 

    La plupart du temps il est dans ses tribunaux. Je crois que c'est viscéral chez lui. Ses fichus bouquins tiennent tout un pan du mur de la pièce qui lui sert de bureau et il en achète toutes les semaines. Je crois que cet homme est en train de me faire oublier toutes mes certitudes. Il est... il n'y en a as deux comme lui! Cette semaine il est en vacances. J'entends ton rire alors ne te marre pas s'il te plaît! Tu sais comment cela se passe avec lui. Le Maharajah ne sait pas déléguer, son boulot est une plaie. Évidemment qu'il y a toujours les coups de fil sans fin à son remplaçant, les dossiers où je l'entends grogner, tu sais le "rache merde quel con", à chaque ouverture de mail. Il s'énerve devant son clavier et finalement fait lui-même le travail. Je m'ennuie...

    Quand j'en ai trop marre, je l'aguiche de mes fantaisies et généralement cela se termine par des câlins très hot! Il nous trouve de beaux hôtels sympas, des ballades intéressantes et il m'emmène voir Pat aussi, mais c'est rare. Je ne suis pas malheureuse je sais qu'il veille sur moi à sa façon. Les pokers avec Stan sont toujours d'actualité. Je crois qu'après Christian, Stan est l'homme que je déteste le plus. Il se croit tout permis sous prétexte que son père est... inutile de m'attirer les foudres de ces gens pour avoir divulguer leur notoriété. La dernière fois que nous l'avons rencontré c'était sur le yacht de H. et franchement ces gens-là, je les trouve nazes. Il a rejoint la croisière d'une soirée avec une nana, j'te dis que çà,! Ma tenue de blondasse entretenue faisait oie blanche à côté d'e la sienne. Carrément cagole la nana et encore je suis poli! Talon de vingt-cinq centimètres, bas résille jupe ras des fesses et un caraco quasi transparent. Ah elle avait du succès, mais lequel?

    Viens t'asseoir près de moi sous l'olivier, j'en ai une à te raconter. Le tendoori s'y connais en soirée festives et nous en avons honoré quelques-une de notre présence. J'ai eu la stupidité de parler de mes facéties à la personne avec qui je passe mon temps sur le web et je crois bien l'avoir vexé. Dommage c'est bête qu'il ne comprenne pas que j'ai besoin de faire ma fofolle. Lors d'une soirée où j'accompagnais le tendoori,  je me suis dispensé de mettre une petite culotte. Tu devrais essayer avec ton copain, crois-moi cela embrase grave. Que je suis bête! Les anges n'ont pas de sexe. Or donc, j'ai chauffé Ash une partie de la soirée avec mes propositions graveleuses et à mon grand plaisir il a fini par me culbuter comme une catin contre le bastingage. Oh la vache, le Maharajah n'y est pas allé de mains mortes. J'avais les jambes qui tremblaient... Il faisait noir, mais je pense que des gens nous ont vu. Tant pis j'ai apprécié. Cela dit il est un peu coutumier du genre et j'adore quand il a ce regard animal. 

    J'ai rencontré Stèph, il est toujours aussi bête, non carrément un connard. Il m'a demandé pourquoi je me traînais encore ces lunettes affreuses! "Tu n'en as plus besoin, tu n'as plus rien à cacher maintenant"! Plus con que lui, tu meurs ma Douce! J'ai ouvert une page pour adultes pour celui que je surnomme crapaud. Je suis sincère avec cet homme et pourtant j'ai l'impression de les trahir tous les deux! Je crois bien que bébé se doute de mes écrits, mais tant que je suis respectueuse, il fait semblant ... Sonia arrête de rire s'il te plaît! Je ne peux pas tout lui faire lire, il me connaît pour savoir que je suis une gourgandine, alors il comprend mon besoin de me faire aimer. S'il tombe sur ma messagerie j'aurais droit à une engueulade par contre, je ne suis pas persuadée cocotte, d'avoir encore droit à poursuivre sur le site!

    Je crois savoir faire la part des choses et l'on m'y aide, ne t'inquiètes pas! C'est au cours de l'une de ces soirées que j'ai appris ta gigantesque erreur, pourquoi ma Douce as-tu fait cela? Oui, pourquoi nous as-tu fait cela ?Je viens de m'offrir une belle crise de nerfs et évidemment c'est devenu de la colère. La femme de chambre n'a pas tout compris quand mon thé brûlant lui est passée à deux centimètres de la jambe, oui, je sais, mais là, non ! On ne vient pas me dire à sept heures du matin: 
    - "Madame nous ne pourrons pas obtenir la communication etc etc" J'ai très mal pris le fait qu'elle me surprenne en pleine crise. Oui, je me suis excusée, mais là n'est pas le problème. Je mets mon bébé dans des situations pas possible! Parfois, il faut que cela parte, de moins en moins souvent rassure-toi! Ash, bôf tu sais lui, il faudrait la fin du monde pour...et encore je ne crois même pas ! Oui Sonia, combien de fois m'as tu demandé ce que l'on faisait à ces hommes dans leur adolescence pour qu'ils gardent leur sang-froid en toutes circonstances? Je n'ai pas la réponse, mais j'ai deux personnes avec ce tempérament pour me soutenir. 

    Avec le recul, je te remercie pour Dany, oui ma bouille, tu vois, je t'ai enfin pardonné! Deux Dany, l'un le yin, l'autre le yang. Mon ange et ton démon...
    Mon dieu ma belle, je m'attends toujours à te retrouver à mon retour et c'est pour cela que je me promène avec Ash d'hôtels en hôtels, pour ne pas affronter cette douleur! Je sais que dans une semaine, pendant quelques jours, je serais terrée avec ton souvenir, tes rires, ta grande gueule, tes coups de gueule et mon immense chagrin !
    Je me refuse à tout perdre en une fois, je vais trouver le meilleur endroit où je nous poserai pour les prochains mois. Je veux pouvoir aller sous mes oliviers pour te parler, je veux pouvoir rejoindre ma cour des miracles dès que j'en ressens le besoin, je veux pouvoir sortir au grand jour sans regarder sans arrêt derrière moi! La nuit c'est autre chose...
    Tu sais Sonia, je connais chaque ruelle où disparaître, chaque arrêt de bus ou courir pour m'échapper, mille façons de faire pour entortiller le premier passant venu afin de m'enfuir rapidement, alors si je pars sans bien avoir réfléchi je devrais tout recommencer ailleurs. Christian me retrouvera toujours, je le sais! Le choix n'est pas immense, mais nous arriverons à un compromis avec Ash. Il officie souvent en région Parisienne, alors il me suffit de choisir une ville en centre et nous verrons bien!
    C'est le "et" qui me terrifie ma Douce. Il souhaiterait que je fasse du bénévolat dans un foyer pour femmes battues. Je ne gère déjà pas ma propre expérience alors je ne me vois pas réconforter les autres. Cela suffit pour aujourd'hui, je te laisse reposer en paix !
    Je pars sur la pointe des pieds, mais je reviendrai...

    « NouVeau DéPaRT...J'ai Mal DoRMi... »

    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :