• CuPiDoN a FRaPPé...

    ...L'Amour rend aveugle et l'on aperçoit jamais les défauts de l'être aimé. Ni ses qualités d'ailleurs. Moi aussi j'ai aimé, pourtant, jour après jour je voyais sa noirceur. Au nom de l'amour, j'acceptais tout et toujours. La rose, emblème des plaisirs, que ce gamin qui parade avec un arc et son carquois rempli de flèche ardentes, tient parfois dans sa main était synonyme de peur et de douleur pour moi. C'était un avertissement, mais je ne pouvais pas me soustraire à la punition promise. Du moment où je recevais cette rose rouge, presque pourpre, je savais que je ne trouverais aucun refuge pour éviter les coups. J'ai haï la rose pendant longtemps, puis il m'a semblé que ses pétales avaient un parfum de vie alors j'ai regardé cette fleur avec toute l'admiration qu'elle mérite. Personne n'échappe au pouvoir de Cupidon car il frappe lorsque l'on ne s'y attend pas. 

    CuPiDoN a eNCoRe FRaPPé HieR...j'ai reçu des roses...
    J'avais décidé de bouder toute la journée, de rester cloîtré dans MA chambre et d'envoyer promener tous ceux qui voudraient m'en déloger. Autant dire que ma tenue n'avait rien de sexy. Pyjama en flanelle et chaussettes de laine épaisses remontées très haut par-dessus le bas de mon vêtement de nuit. Film de circonstance, mouchoir en papier à la main et visage larmoyant. Comme si de rien n'était mon caramel a zappé l'effet Bridget Jones.
    Il est arrivé à dix heures trente avec ce sourire ravageur aux lèvres qui me fait fondre. Heureux de me surprendre. Il tenait un magnifique bouquet de roses qu'il m'a offert accompagné d'un baiser digne des films hollywoodiens. "Un homme aussi bien élevé n'embrasse pas aussi bien" dirait la même Bridget Jones qui accompagnait ma mauvaise humeur. Waouh, j'en étais toute émoustillée. Pas à cause du baiser, enfin si mais pas que. Les roses sont roses, signe de son affection distillée tout en douceur et en pudeur. J'en aurais presque eu les larmes aux yeux.
    Je ne vous dirais pas comment il a fait pour être près de moi hier matin, mais je remercie Léopold pour ce petit miracle. Tant pis si Bébé est reparti en fin d'après-midi, mais c'est confirmé, mon "perfect man"est bien mon Valentin...
    Apparemment tout le monde était au courant de sa venue, car à mon insu, le petit salon avait été transformé en salle à manger rien que pour nous deux. James nous avais concocté un super repas et j'ai même eu des cadeaux. L'énorme ourson en marshmallow trône sur ma commode, j'en donnerai quelques morceaux aux neveux de Bébé.
    Le meilleur se passe de commentaire. J'ai essayé la lingerie de luxe que j'ai reçu pour l'occasion, et... ce moment n'appartient qu'à nous!..Mylhenn...

    « SaiNT VaLeNTiN...IMPRéVu... »

    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :