• ENTRe YiN & YaNG...

     

    ...J'ai aimé, vraiment aimé Bruno quand j'étais gamine puis la réalité m'a rudement giflé…
    Comme le papillon de nuit qui se brûle sur la lampe d’un réverbère, mais qui insiste encore et encore, j’ai à nouveau fait confiance à Cupidon et j’y ai perdu mes ailes aussi.
    Je me suis ramassée en beauté. Il a même fallu me récupérer à la pince à épiler tellement j'étais disloquée.
    J'ai pleuré, beaucoup pleuré.
    J’ai fui loin très loin pour me cacher. Je suis revenue la fleur au fusil comme qui dirait, déterminée à casser du monstre. Du moins à éloigner de moi son fantôme qui ne me quitte pas.
    J'ai essayé, j'ai vraiment lutté puis je me suis rendue genoux ployés, abandonnée par mon courage. Bébé a fait ce qu’il a pu pour me venir en aide. Il veille sur moi tout en construisant son avenir. J’ai été seule à nouveau.
    Alors j’ai aimé sur la toile. Envisagé l’avenir avec celui pour qui mon cœur battait à chaque fois que je me connectais, sans vraiment le connaître. J’ai tenté…
    Comme le yin et le yang toujours deux sinon c'est le déséquilibre. Ce n'était pas un jeu mais j'ai perdu la partie quand même. J'ai encore pleuré pour ces jours de bonheur disparu. Cela n’a pas été une surprise, j’en avais deviné l'épilogue.
    Des jours dit merveilleux s'annoncent et je les reçois avec gratitude. Je ne les compte pas en temps, je les prends comme un cadeau.
    Å présent il me manque une moitié, SA moitié. Le plaisir des mots, le plaisir de SES mots. Je sais que ce temps-là est révolu à jamais mais parfois je me surprends à rêver que mon yin et mon yang seront enfin
    en phase un jour.
    J'ai appris dans la douleur que si certains mots font mal, le manque de mots est mille fois plus insupportable. L'adage selon lequel on ne tombe amoureux qu'une seule fois dans sa vie n'est pas vérité pour tout le monde. J'aime être avec Bébé mais il me manque encore quelque chose. J'aime être avec Bébé, je n'ai pas dit j'aime Bébé!
    Pourtant, IL me manque. LUI, avec ses doux yeux et sa chemise rose me manque. Il me fait défaut dans ma vie, sans lui j’ai du mal à vivre.
    Je n'ai jamais voulu l'entendre ni l'approcher et j'avais raison.
    L'amour n'a nul besoin d’un coup de mains pour enchaîner les cœurs et enflammer les corps. Il est possible qu'il résiste au temps qui passe, toutefois je ne parierais pas là-dessus.
    Je m'interdis de regarder en arrière et je ne parviens pas à laisser s'en aller IL. Le voir un jour main dans la main avec une autre me sera pénible mais ainsi va la vie.
    De quoi je me plains, j'ai Bébé sur mon sentier et personne ne m'a obligé à faire de choix. Pourquoi le priverais-je LUI de son droit à aimer?
    Yin et Yang sont un balancier. J'ai beau m'y cramponner je suis en train de tomber…

    « I Meet HiM ToNiGHT...THaNKS BaBy, THaNKS… »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,