• IMPRéVu...

     

       ...Chérie à son Bébé, moi en l'occurrence, est obligée de préparer un sac de voyage pour un séjour indéterminé en France. Bébé a annulé ses rendez-vous, il a suspendu ses corrections et informé Sir Thomas G. attorney général de son absence. Celui-ci se passera des annotations réquisitoires de Bébé pendant quelques jours. Heureusement que Bébé est dans la capacité de gérer son temps de travail sans rendre de comptes, parce que là c'est la cata. Un sac pour moi aussi car je dois l'accompagner. Je n'ai pas trop envie de me coltiner dix heures de route avec un forcené de l'accélérateur. Mais il paraît que c'est non négociable! Mummy ne veut pas de moi seule ce week-end, elle a mal digéré le coup du ‘‘chalet'’. Je suis ingérable certains jours lui a-t-elle dit. Non, je ne me laisse pas faire c’est simple à comprendre, non?
    Bébé a acheté l'appartement qu'il louait en banlieue de Lyon. Il est situé dans un immeuble grand standing en copropriété avec parking privé et tout et tout, joli nid pour célibataire bourgeois quoi! L’endroit est retiré, limite, reculé. Bien qu’il n’en ait jamais abusé, j’en suis certaine, Bébé pouvait y recevoir de la visite en toute discrétion. Ses soirées entre collègues ne dérangeaient personne puisque les fenêtres et portes-fenêtres donnent sur le parc et les garages. J’en sais quelque chose car j’ai occupé les lieux un certain temps. Il y a une éternité de cela.
    J’y invitais parfois mes "ami(e)s de la rue lorsque Ma Canaille n'était pas là. Un bain et un bon repas entre quatre murs leurs redonnaient espoir. Je n'ai jamais vraiment apprécié l'endroit car j'y étais souvent seule et surtout très tourmentée…
    La tuile!
    Dans la nuit, à cause du vent violent qui sévit en Rhône-Alpes depuis plusieurs jours, l'échafaudage mal amarré du chantier de ravalement de la façade du dessus s'est rompu et a basculé sur la verrière de la mezzanine de l'appartement. Vingt mètres carrés de vitres ont volé en éclats, fracas et dégâts assurés. Bébé est fou furieux, Je sens que le trajet Londres-Villeurbanne va être ‘’somptueux’’!
    Bébé a été raisonnable, sur le trajet, il nous a trouvé un charmant petit hôtel. Ayant compris que j'étais trop fatiguée pour encaisser neuf cent kilomètres d'une traite, la halte qu’il s’est imposée a été la bienvenue. Nous sommes restés sages comme des images, l'instant n'était pas propice aux joies de l'amour. Pourtant le lit aurait pu servir de terrain de jeux à …une équipe de football!
    J'ai beau expliquer à Bébé qu'il existe des avions et des trains, et bien non! Il a peur en avion et il est fan de conduite. Conduire le détend paraît-il. Oh la vache! J'ai cru mourir des dizaines de fois. Vraiment pas relax mon caramel au volant de son bolide.
    J’appréhende un peu car depuis ma séparation d’avec Ash, je ne suis jamais retournée à l’appartement. Je sais que Bébé y a fait faire des transformations alors je suis curieuse de voir ce qui a été modifié. En tout cas monsieur est vénère, cette plaisanterie va lui coûter un sacré pactole. Nous sommes arrivés en fin de matinée.
    Entre son assureur, l’expert, les artisans à contacter et prévoir l’organisation de son travail pendant la surveillance des travaux, il en a eu pour des heures. En France, le vendredi après-midi tout le monde joue du RTT alors c’est loin d’être simple…
    Indescriptible! L’on dirait qu'une tornade est passée par là. Cela dit, mis à part la verrière rien n'est vraiment abimé. Les barres de fer de l'échafaudage sont coincées sur l'armature de la verrière et les madriers sont, par chance, tombés droits.
    Les plantes exotiques tirent la gueule, l’un des fauteuils a été éventré et une vitrine s'est brisée sous l'impact des débris. Tout son contenu est éparpillé sur le sol. Oui il y a du boulot, mais c’est surtout du nettoyage après les travaux. Sans cet accident je ne serais jamais revenue je crois. J'aime bien, c'est beau! Mon Pain d'Epice a beaucoup de goût! Je trouve dommage tout de même que cet appartement reste inoccupé une bonne partie de l’année. C’est un pied à terre au cas où, oui j’ai compris! Par contre le plancher de la mezzanine en a pris un sacré coup. Deux ferrailles pointues l’ont impacté et il devra être inspecté à la loupe. Je pense qu’il va falloir le reprendre entièrement. Bébé n’est pas effondré, mais juste très très irrité. L’assurance responsabilité civile du façadier se fait tirer l’oreille et celui-ci veut négocier à la baisse la somme qu’il est prêt à investir pour la part qu’il aura à régler de sa poche. Il y en aurait pour huit mille euros au bas mot! Cela va faire mal à sa caisse noire. Cet imbécile a dit à Ash qu’il allait devoir se séparer d’un ouvrier si Bébé ne faisait pas un effort. Il s’est fait rire au nez et Ash lui a demandé si tous ses employés étaient déclarés. La discussion a été rapidement close…
    Trouver un artisan verrier qualifié est une galère, d’autant que le chantier est urgent. En attendant, une tente berbère recouvre la façade et c’est vraiment rustique. J’ai proposé un gargantuesque menu bouchon à Bébé en soirée, mais ce vilain gourmand, il n’y a que le dessert qui l’intéresse. Coquin va!

    « CuPiD'S KiSS...ATTeNTe... »

    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :