• Le CHaNT DeS oLiVieRS...

     

    Enveloppé des parfums de l’été,
    J’entonne le chant des oliviers,
    Laissant sans fin se répandre mes larmes,
    Acceptant que ma douleur rende les armes…

    Déchiré et mélancolique, je me laisse glisser,
    Et emporté par le chant des oliviers,
    J’aspire finalement à goûter au repos,
    Bercé par la mélodie de mes sanglots…

    Maintenant de mon chagrin délesté,
    Je peux fredonner le chant des oliviers,
    Lorsque dans la ronde de mes souvenirs,
    Je perçois la force de tes éclats de rire...

    Je suis anéantie par la disparition de Ma Douce. Jeter sur ma page ce que j'endure aurait dû soulager ma peine, mais il n'en est rien...

    « AMouR à MoRT…FoLie ou RaiSon... »

    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :