• Le SauT De L'aNGe...


    ... Malgré l’interdiction, Linha escalada les rochers qui entouraient les ruines de la forteresse. Elle s’aventurait de plus en plus haut et dans les passes les plus dangereuses. Elle réussit à atteindre un promontoire sur lequel elle s’assit un instant pour admirer le paysage environnant, mais là n‘était pas son but.
    Linha n’était pas taillée pour jouer à l’alpiniste en herbe, mais son corps à la silhouette fine et élégante se prêtait à ce jeu qu’elle adorait. Elle se livrait aux pires imprudences comme si soudain, elle était devenue stupide dès qu‘elle se trouvait en ces lieus. Son caractère indépendant la poussait à flirter avec le danger et surtout elle était motivée par son envie de découvrir ce qu’il y avait derrière la porte à moitié comblée qu‘elle seule avait découvert. Elle avait choisi de simples chaussures de marche pour gravir les grosses pierres, sa petite robe à fleurs rouge et jaune lui couvrait à peine les cuisses et ses cheveux blonds dansaient dans son dos. Elle assurait chaque prise d’une main sûre et elle virevoltait sur le granit accueillant.
    Son regard émeraude fut attiré par ce petit feu follet, s’élevant de plus en plus haut sur la falaise qui supportait le poids de la vieille forteresse. Il observa l’ascension de la jeune femme pendant un moment puis il comprit que celle-ci se moquait du danger et qu’elle ne prenait aucune précaution pour éviter la chute. Il la vit même esquisser des entrechats sur l’un des blocs près du mur de pierre de taille, et il était sûr qu’elle avait fermé les yeux lorsqu’elle avait franchi la roche en forme de molaire. Il se leva précipitamment, contourna l’éboulement de la muraille, et gagna le surplomb où il savait la rejoindre. Il arriva près d’elle juste au moment ou la main de Linha glissa et rata la branche à laquelle elle voulut se retenir. Sans réfléchir, il agrippa la chaîne luisante des alpinistes qui s’entraînaient à cet emplacement, et il se lança dans le vide la rattrapant in extremis par le poignet.
    Gabryhel les remonta tous deux à la force des bras et balança plus qu’il ne posa Linha sur le terre-plein rugueux qui longeait le fier édifice du site.
    Hébétée, elle contempla de ses yeux bleus son sauveur. Il se dégageait de lui une telle force, qu’elle en frissonna. Elle se rendit compte que Gabryhel la dévorait du regard, et elle ne chercha même pas à s’y opposer lorsque celui-ci la prit dans ses bras. Électrisée par ce contact, elle se laissa aller à la sensation de douceur extraordinaire qui l’enveloppa.
    La caresse sensuelle des doigts de Gabryhel à travers le léger tissu de sa robe, lui ôta toute appréhension, et elle se laissa aller sans limite à la jouissance de l’instant. L’étreinte plus rude, mais tellement charnelle de Gabryhel, lorsque celui-ci gaina ses jambes et son bassin de son corps souple, lui coupa la respiration. De rapide, elle devint saccadée sous les effleurements qui frôlent et envoûtent chaque centimètre de sa peau. De sa bouche, il en mordille les moindres recoins, aspérités, pointes et cimes. Elle laissa Gabryhel lui retirer ses vêtements et lui en confectionner une couverture en plus des siens afin qu’elle ne se blesse pas sur le rocher. Il l’étendit sur le fin matelas et de ses lèvres, il entoura l’un des mamelons dressé de la belle poitrine de Linha, tournant autour avec sa langue et resserrant petit à petit autour du téton dressé. Elle défaillit lorsque ses lèvres se refermèrent sur la pointe exacerbée pour la mordiller amoureusement. Plus bas, les doigts de Gabryhel cherchèrent un accès vers son intimité qu’il se mit à masser délicatement. Il appuyait, par petits mouvements, ni trop peu ni trop fort sur les replis de son petit fruit lisse, faisant enfler son bouton rose tout gonflé de désir. Sa bouche avait quitté son téton et remontait vers son cou qu’il léchait adroitement, puis vint sucer le lobe de son oreille.
    Linha tressaillit de bonheur quand il insinua un doigt en elle, fouillant sans réserve son puits d’amour déjà inondé. Elle se tendit en arrière, bouche ouverte sur un gémissement de plaisir, les yeux clos. Gabryhel déposa lascivement ses lèvres sur celles de Linha puis elles se firent plus exigeantes.
    Il sollicita de sa langue celle de Linha, s’accrochant à elle, dans un baiser qui n’en finissait plus, ses lèvres soudées à celles de la jeune femme. Il cajolait ses seins de ses paumes, faisant monter son désir au-delà de ce quelle avait connu avec ses autres amants. Elle fondait sous lui, parcourue de longs frissons, ondulant du bassin, haletante sous les lèvres avides qui avaient capturé sa bouche. Il abandonna alors sa bouche pour aller poser sa langue sur sa rivière en crue. Il plongea son appendice en elle et papillonna de son bouton gonflé et en feu à sa rosette toute humide de son miel. Elle écarta davantage ses cuisses pour lui faciliter l’exercice, et son petit fourreau ne résista pas longtemps à la pression des deux doigts qui se faufilèrent en elle. Linha le laissa s’y mouvoir avec ravissement. Elle avait senti le membre dur et long de Gabryhel contre sa cuisse et maintenant, elle voulait de tout son désir qu’il la pénètre, que son petit fruit engloutisse le gland juteux de Gabryhel. Elle poussa un râle de bien-être lorsqu’elle sentit cette tige puissante et chaude plonger en elle, massant sa fleur ouverte, taraudant son intimité. Plaquée sous son amant, elle tressaillait, extatique. Il s’activait en elle, limant ses gaines, lui procurant d’insoutenables sensations, la conduisant à la jouissance ultime par le feu qui la consumait entièrement dans les moindres recoins de sa chair excitée. Le jet puissant de sa semence l’inonda telle une vague chaude, tapissant son antre comblé. La volupté fut si violente qu’elle s’évanouit heureuse, satisfaite et repue. Ce n’était que le commencement...
    Linha s’écrasa sans un cri aux pieds de Gabryhel, poupée désarticulée tenant dans sa main une petite branche arrachée à son rocher.
    Gabryhel resta près de Linha, ange inconsolable tenant dans sa main celle d’une poupée morte...Mylhenn...

    « LaNDSCaPeS...L’auTo-SToPPeuR... »

    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :