• MoNDay, BLooDy MaRy TiMe...

        ... Tu es rentré? Pas de réponse ! Bébé ne m’entends pas il est sous la douche! 

    J’arrive un bon quart d’heure après lui et si je veux me rafraîchir, j’ai intérêt à aller dans ma chambre. Ce ne serait même pas la peine d’apparaître au le dîner si nous faisions toilette commune. Ma Canaille avait du retard si bien que j’ai pris les transports pour revenir de la ville et me voilà en petite tenue à dix minutes de passer à la salle à manger. L’aller-retour entre nos chambres m’est pénible, mais il n’y a pas moyen de faire autrement. Mumy est intraitable, je dois avoir mon propre appartement, c’est plus correct. C’est uniquement dans ces moments-là que j’apprécie, mais la plupart du temps je dors sous la couette de Bébé.
    Je trouve pénible aussi cette manie de s’habiller pour le repas du soir! Ne pourrait-on pas de temps en temps aller à table en short ou en pyjama? Je vois d’ici la tête de Madam’ si j’apparaissais en robe de chambre et pantoufles.
    Bon je suis prête, mocassins vernis plats, robe chemisier par-dessus un sous-pull fin et coiffure convenable, je vais retrouver Bébé.
    Ce n’est pas possible qu’il soit aussi craquant? Depuis quand possède-t-il un pantalon en cuir? Ses fesses sont …hmmmm, un vrai pousse au crime là-dedans. Chemise et veste ajustée en plus? Y aurait-il des invités ?
    Le baiser que je reçois vaut à lui seul la scène à laquelle nous allons avoir droit si nous ne nous pressons pas.
    Ses mains glissent de mes seins à mes reins et sa bouche reprend …non chéri pas maintenant, Madame Mère n’aime pas lorsque je te fais arriver en retard. Parce qu’il est logique pour elle que j’y sois à chaque fois pour quelque-chose. Mes bas et la longueur de ma robe semble soudain t’inspirer, oui mais non, là il fait vraiment que l’on y aille! Quelques mots susurrés à mon oreille…
    What??? I beg your pardon? Tu veux que je fasse quoi?
    J’en tremble d’envie, mais c’est chaud tout de même!
    Raaah, tu effleures l'intérieur de ma cuisse entre la dentelle de mon bas et celle de ma petite culotte. Ton sourire carnassier aurait dû m’alerter.
    Sans pitié tu me fais basculer sur le lit, puis tu me combles de ces bisous cochons que j’aime tant. Ma coiffure bon sang! Arrête Bébé, stooop! Sauvage, je suis cul nu maintenant. Ma robe est déjà à la limite de l’indécence alors imagine que quelqu’un s’aperçoive que je n’ai pas de sous-vêtement?
    Soirée minette, c’est élégant comme thème tient! Ben voyons c’est clair que tu y as pensé tout l’après-midi. Il va m’être impossible de lever les bras sans faire découvrir mon fondement à toute l’assemblée, je te déteste!
    Je me recoiffe rapidement, cette fois nous sommes vraiment à la bourre…
    Dix-neuf heures quarante-cinq, nous ne sommes pas les derniers pour une fois. Sodishan vient seulement d’arriver et bien sûr, lui a une excuse valable pour se présenter avec une demie heure de retard.Tes parents font servir l'apéritif en attendant le jeune prodige. Mince, je n’ose m’asseoir sur le pouf, j’ai la hantise que l'on s'aperçoive de ma tenue inconvenante.
    Le Bloody Mary est la boisson officielle des apéritifs de Mum’. Il est fortement conseillé de suivre son choix. Philipp a droit au scotch, mais bon c’est lui qui fait bouillir la marmite comme l’on dit vulgairement. Elle est coton "maman" hein? Bref le cocktail selon Peter est à base de vodka, de jus de tomate, de jus de citron, de sauce Worcestershire, avec quelques gouttes de jus de céleri frais. Autant dire qu'il arrache. C'est soit vous rajoutez du jus de tomate soit de la vodka! Perso je trempe mes lèvres dans le verre, politesse oblige, puis Bébé me donne un verre de jus de tomate nature en douce. La vodka et moi avons flirté un certain temps et cela a aussi failli me tuer.
    Tu te marres Canaille en me voyant, très mal à l’aise, me tortiller sur le fauteuil où ta mère m’a presque ordonné de m’asseoir! Tu crois que je ne vois pas que tes yeux lubriques s’attardent souvent sur mon triangle d'or? 
    Madam’ doit avoir faim car le calvaire cesse rapidement et assise à table je me sens protégée par la nappe qui cache mes cuisses.
    Oooops, Il ne fait pas si froid que cela Bébé. Pourquoi glisses-tu subrepticement ta main entre mes cuisses? Je viens de sursauter et de glousser comme une poule, c’est à la limite du tolérable. Tu viens de relire l’amant de Lady Chatterley ou quoi?
    Arrête de me tripoter ou tu vas me provoquer un orgasme cataclysmique. Si tu continues je vais geindre entre la quiche et le flan au potiron.
    What's happen to you? L’on vous croirait assise sur une fourmilière ce soir Mylhenn?
    Tu es content hein de me voir rougir quand ta mère daigne soudain m'interpeller en m'entendant japper. Idiot je m'en vais te pincer le gland en plein dîner comme tu viens de me masser le clitoris et tu verras si tu restes silencieux. Heureusement j’échappe de justesse aux explications bidons que j’étais prête à fournir grâce à Sodishan qui daigne enfin honorer de sa présence le repas familial. Je suis soulagée, ainsi cela me dispense d’expliquer à belle-maman que son cadet est un sadique qui me harcèle.
    - Mumy a raison ma chérie, je te sens un rien pile électrique ce soir!
    Oh le jean foutre! Bébé ose dire ceci d’un air tellement condescendant que le regard de Phillip sur ma personne se fait soudain scrutateur et le clin d’œil qu’il adresse à son fils est la goutte d’eau qui fait déborder le vase. Je suis rouge de honte car je pense qu’il a compris ce dont il s’agissait.
    - Si vous me le permettez, je vais ma passer de dessert ce soir! Je suis un peu fatiguée! Je hais Bébé à cet instant et je désire bouder en paix. Au moment où je m’apprête à quitter la table, celui-ci me lance une dernière pique.
    - Ça ne va pas ma Chouquette, tu m’inquiètes? Tu n’as pas pris froid en allant en ville au moins? Son regard a adopté un faux air d’inquiétude parfaitement maitrisé et je ne peux m’empêcher de sourire niaisement.
    - I wish a good evening everyone! J’aurais voulu disparaître dans un trou de souris et je n’espère qu’une chose c’est m’être convenablement exprimée, conservant ainsi un semblant de dignité.
    Une fois dans le couloir j’inspecte ma tenue malgré moi et rien ne donne à penser qu’il me manque une pièce indispensable à ma décence. Je me précipite dans le grand escalier afin d’aller me mettre à l'abri des regards indiscrets. Sans culotte avec une longue tenue de soirée c'est supportable mais avec une robe courte c'est diablement excitant.
    Tel est pris qui croyait prendre! Á force de vouloir m’escagasser, Bébé était dans un état pas possible en regagnant la chambre. Histoire de bien le tourmenter pour me venger, j’ai repoussé ses avances avec fermeté jusqu’à ce que ses mains baladeuses atteignent le berceau d’une reddition sans conditions.
    Je suis dans l’incapacité de me souvenir lequel de nous deux a été le plus dément…

    « My BaD Boy...WeLFaRe & HaPPyNeSS... »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 11 Février 2016 à 11:20

    Cocasse et très excitant !!

    Très bonne journée .

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :