• ToGeTHeR...


    ...Comme tous les ans à cette même époque, la convention des turbans bat son plein!
    Madam’ est -aux anges- radieuse dirais-je. Elle reçoit une quinzaine d’invités dont le langage est un dialecte qui m’est encore plus incompréhensible qu’une conversation dans la langue de Shakespeare avec l'accent écossais.
    Bébé et moi sommes conviés aux agapes, mais c'est au-dessus de nos forces, nous déclinons l’invitation. Au cours des fêtes de fin d’année, nous avons largement partagé les plaisirs de la table en bonne compagnie pour remettre ceci. Mon tandoori a pris deux kilos en quinze jours, moi c’est nettement moins catastrophique vu que je picore. Cela dit, entre chocolats, plats gras et desserts ultra sucrés, j’ai un peu de mal à boutonner mon pantalon!
    Afin de retrouver son poids de forme Bébé a étendu son jogging jusqu'au périphérique, soit cinq kilomètres de plus qu’habituellement et pratique le site d'escalade avec assiduité depuis que nous sommes rentrés. Contrairement à lui, le sport n’est pas ma tasse de thé. Je me contente de sauter le petit déjeuner et le déjeuner en buvant des litres de twinnings pendant cinq jours! Et croyez-moi ce n’est pas un grand sacrifice. Ma relation à la nourriture devrait être travaillée avec un thérapeute m’a-t-on souvent conseillé. Le thé à la bergamote est un excellent complément pour aborder un X-Game réussi, ceci est mon conseil…
    Ash m’a enlevé pour un bain de nature, nous nous sommes donc exilés à Fairlands Valley Park. L’endroit est très agréable et très propre. Pendant que mon Beep Beep, chaussé de ses ‘‘Jack & Jones’’ neuves, fait le tour du lac à petites foulées, je me promène en flânant près de la mare aux canards. Ceux-ci font la joie des gamins qui leur lancent un morceau de leur goûter. Je suis allée au petit kiosque où sont proposées des boissons chaudes. Le soleil est bien pâle et il fait frisquet alors je me suis laissée tenter par un thé. C’est Ducky, le roi des canards black -il est impressionnant- qui a avalé toute ronde la petite madeleine que l’on m’a offerte avec la boisson. Il a adoré ça. Depuis il me suit comme un petit toutou. L’on aura beau dire qu’il m’en faut peu, je trouve le parc merveilleux. Ash se tordait de rire en voyant le canard me suivre. Le pire c’est que les autres visiteurs en faisaient autant…
    Nous avons musardé main dans la main avant de prendre le chemin du retour. Le regard de Ma Canaille est beaucoup trop brillant pour être honnête. Je dois avouer que j’ai été un rien allumeuse. J’ai comme l’impression que lui et moi allons jouer à guichet fermé ce soir…
    Malgré un retour tardif au logis, nous trouvons les parents de Bébé en pleine fiesta. La salle à manger de réception est bondée. Mumy a fait les choses en grand. Elle devait surveiller le retour du fils prodigue, car à peine avons-nous passé la porte qu’elle nous délègue Steven. Ash lui tend sa parka et ses clés de voiture en souriant. Sourire que lui rend Steven, il adore ‘‘l’étoile’’ de Bébé. Cela ne lui fait pas perdre le sens des priorités pour autant.
    - Monsieur Ash, Madame désire que vous alliez passer une tenue plus décente et que vous vous joignez aux invités!
    Il est vrai qu’un jean et une chemise kenzo font un rien misérable vagabond. Je pense que cela devait plutôt s’adresser à moi. Je croyais m’en tirer à bon compte et attendre Ma Canaille au calme dans la chambre, mais le destin venait d’en décider autrement.
    - Mademoiselle Mylhenn, je me suis permis de déposer sur votre lit une tenue qui vous ira à merveille!
    Mon visage a viré au vert. Je fais entièrement confiance à Steven pour ses choix, mais que je sois conviée à me mêler aux invités c’est une première. Bébé aussi a eu l’air aussi surpris que moi. Steven a confirmé d’un hochement de tête encourageant.
    - Les chaussures sont dans le carton sur la banquette, vous verrez elles sont confortables!
    Cet homme est une perle. Depuis mon premier séjour chez mes beaux-parents il m’a pris sous son aile et me guide dans le difficile apprentissage du paraître à son avantage sans être vulgaire. Peter est gay à ce que m’a dit Bébé. Ce n’est pas une tare ni une maladie. Ash m’a simplement expliqué ceci afin que je ne me formalise pas des manies de vieille fille qui caractérise parfois son serviteur. Je dois reconnaître que grâce à lui, j’ai évité plusieurs fois de commettre un crime de lèse-majesté.
    - Mademoiselle veut que je lui mettre une verrine de mousse au chocolat de côté? Il doit aussi rester quelques kiwis, je pourrais déposer discrètement ceci dans votre chambre?
    Ash a pouffé comme un gamin avant de monter se changer.
    Voyant mon peu d’enthousiasme à le rejoindre, Steven venait de trouver les mots magiques. Il sait que j’adore ce mélange de fruit et de chocolat noir. C’était sa façon à lui de me motiver.
    - Merci Steven, vos encouragements sont appréciés à leur juste valeur! Ça c’est ce que j’aurais voulu pouvoir lui exprimer, mais malheureusement ‘‘my English vocabulary’’ est encore loin de me le permettre et je me suis contenté d’un pauvre merci. Avec le sourire tout de même.
    J’ai pris le temps d’une douche avant de me harnacher. Ash tournait en rond dans ma chambre depuis dix minutes lorsque je suis sortie du dressing. Son regard s’est fait tendre. Non, lubrique genre prends garde que je ne te fasse pas le coup de l’ascenseur. Je n’en suis pas revenu moi-même en passant le vêtement. C’est le genre petite robe noire Dior avec une discrète écharpe blanche qui retombe jusqu’à l’ourlet devant et derrière. Quant aux chaussures, elles ont un talon large et soutiennent mes chevilles. Bravo Steven, tout est à ma taille, je suis épatée. Depuis que Sam m’avait dit que je me maquille comme une vieille voiture dans un dépôt vente, j’évite le badigeonnage. Mascara, blush, rouge à lèvres règlementaires et basta. Certes ma coiffure n’est pas digne du style Duchesse de Fontange, mais sa blondeur est naturelle. Madam’ a été déconcertée par mon apparence. Le premier regard qu’elle a porté sur moi était …admiratif, mais oui, mais oui. Que s’imaginait-elle? Son fils a bon goût en matière de petites amies. J’en suis la preuve non? Cela a été les deux heures les plus longues de ma vie. Des regards inquisiteurs, des questions indiscrètes, des sourires hypocrites. Même pas! Ces gens sont adorables, mais ma phobie de la multitude ne me permet pas de m’attarder dans un rassemblement statique. J’ai serré des mains, accepté bon nombre de baises-mains, répondu aux civilités et partagé gracieusement de mon temps avec les hôtes de Mum’.
    Sans doute suis-je de parti pris à cause des origines de mon tandoori, mais tout me porte à croire que malgré leur système de castes qui tend à disparaître actuellement, ces gens sont respectueux d’autrui. Ils ont certes beaucoup de privilèges et c’est cette mentalité ancestrale qui leur fait prendre conscience des devoirs qu’ils ont envers leurs dits inférieurs. Philipp et Mumy ont en quelque sorte contribué à ce que la ségrégation disparaisse dans le domaine où ils exerçaient. L’éducation qu’ils ont donné à leurs enfants a été une voie pour certains membres de leur cercle d’amis de là-bas. Je me suis retirée plus tôt que Bébé dans notre tour d’ivoire, j’avais un trop plein de mondanité. Cela dit, rencontrer ces gens m’a été très agréable. Non seulement les trois enfants de Philipp et Mum’ ont été élevés en gardant une partie de leur culture, mais aussi en ayant toujours à l’idée qu’un peuple se distingue par son évolution mais pas uniquement par ses origines. Je m’aperçois qu’Ash a besoin de se replonger parfois dans le bain de ses racines. Belle-maman et moi c’est un combat qui risque de s’éterniser, mais je me réjouis de la savoir tout comme son mari aussi à l’écoute de ses ‘‘petiots’’.
    Comme je l’exprime souvent, je suis une gourgandine. J’ai conservé le dessert que Steven a déposé sur la console de ma chambre. Ash aura vite fait de lui trouver une utilisation ludique à son retour.
    Je me rends compte qu'après une longue séparation, Bébé et moi trouvons un certain équilibre dans notre relation. Je ne pense pas, que pour moi ce soit le grand amour, mais j'apprécie les attentions dont il me couvre pour me détourner de mes tristes pensées. De mes délires…
    Une fois la porte close, nous oublions tout ce qui n’est pas nous.
    Allongés sur l'édredon moelleux qui recouvre notre lit, il nous fait revisiter une page de l'ouvrage que ses ancêtres ont inventés. J’avais raison, il a découvert une façon fort originale de déguster les quartiers de kiwi et la mousse au chocolat. Je conserve ceci secret si on me le permet.
    Tandis qu'il m'abreuve de surnoms coquins et de doux encouragements, ses caresses sensuelles et espiègles me laisse suffocante. Mes seins s'épanouissent au creux de ses paumes dès qu'il les a libérés de leurs dentelles protectrices avec tendresse et dextérité. Mon intimité sirupeuse frémit au contact de ses doigts puis à celui de ses lèvres sublimes de douceur. Une fois mon string ôté sa langue fruitée me propulse au comble du bonheur. Quand vient mon tour, je me fais mutine, et accentue son plaisir en imaginant une manière originale de déguster la mousse au chocolat. C’est carrément de la torture. En faisant cela j’avais oublié qu’il est très doué pour les retournements de situation. Je me suis retrouvée très rapidement à plat ventre, dans le duvet. Ma raison vacille au moment où ses effleurements deviennent pressions. Je frissonne dans l'attente de sa pénétration puis soudain la fermeté de son épiderme dans mes soies intimes me fait pépier de plaisir. Le même séisme nous emporte dans de longues vibrations rythmées par nos clameurs charnelles. Ambroisies et souffles mêlés, nos cœurs battent à l'unisson.
    A quelques lignes de cela je pensais qu’entre lui et moi ce n'était pas le grand amour de ma part.
    Pourtant à présent je trouve que cela y ressemble fort non?

    « SLoW MouSSe... LiGHT BRiGHT MeMoRieS… »

    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    5
    Mercredi 27 Janvier 2016 à 14:05

    nous sommes encore mercredi et c'est encore un plaisir de pris bisous^^yescool

    4
    Jeudi 14 Janvier 2016 à 12:09

    ...en tout cas cela y ressemble !!

    Très bonne journée !

      • Jeudi 14 Janvier 2016 à 13:11

        J'ai une chance infinie...yes

    3
    Mercredi 13 Janvier 2016 à 18:17

    Merci pour le com cool

    2
    Mercredi 13 Janvier 2016 à 16:06

    hummmm ça a dû être un pur délice yes bon mercredi bisous^^^^

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :